Actualités Locales

Pékin, la Belgique et le Vercors : le combo de Thibaut de Marre !

today14 mars 2022 132

Arrière-plan
share close

Pékin 2022, la Belgique et le Vercors, c’est le combo gagnant du jeune Méaudrais Thibaut de Marre de retour des JO d’hiver.

Le fondeur de 24 ans a suivi ses objectifs et nous en parle au micro d’Oxygène.

Méaudrais au SAM le Ski Amical Méaudrais depuis son plus jeune âge, Thibaut est belge par ses parents venus s’installer sur le Vercors avant sa naissance. De double nationalité, il continue son parcours au Comité du Dauphiné, mais suite à une blessure il fait d’autres choix, notamment de courir pour la Belgique. La suite logique c’est de lorgner sur les Jeux Olympiques et de s’y préparer.

ll fallait que j’aille là-bas avec un coach et je me suis dit que j’avais envie d’y aller avec Valéry Lelièvre mon coach depuis tout petit, celui qui m’a donné envie de faire ce sport.

Écrire cette histoire à deux, cela devient donc l’objectif du jeune fondeur belge du Vercors et de son coach d’enfance.

Thibaut revient sur les préparatifs de leur mini équipe en duo, des préparatifs à la bulle sanitaire, l’horizon de Pékin se fait de plus en plus palpable. Un technicien pour un athlète, c’est en effet leur force tranquille face aux très grandes équipes des grandes nations. Dans la solidarité, ces deux-là se partagent les rôles d’athlète et de technicien sur les tests de ski.

On a pas cherché à faire le coup du siècle, on a juste cherché à faire les choses bien en fonction de nos moyens et ça c’est finalement super bien passé.

Samedi

  • cover play_arrow

    Pékin, la Belgique et le Vercors : le combo de Thibaut de Marre ! Anim Oxygène Vercors

 

Les deux Vertacos Thibaut de Marre et Valéry Lelièvre licenciés du SAM Ski Amical Méaudre reviennent des JO de Pékin 2022 en ayant écrit leur histoire à deux.

J’aurai bien aimé rentrer dans le Top 30, c’était un objectif de résultat et finalement j’ai plus pensé à un objectif de performance qui était d’arriver en pleine forme là-bas et réussir les meilleures courses possibles.

Donner le maximum de la ligne de départ à la ligne d’arrivée devient le leitmotiv de jeune athlète qui réussit à trouver un plaisir fou sur les 4 courses olympiques qu’il fait.

Quand j’ai passé la ligne, je savais que j’avais fait une course extraordinaire. Au final je m’en foutais presque du résultat, moi j’avais réussi mon truc !

 

Skiathlon, sprint en skate, 15 kilomètres classique et mass start… Thibaut de Marre est resté maître de ses objectifs olympiques au service de son plaisir de glisse. Il revient tout particulièrement sur sa favorite, la 15 km classique :

Ça faisait quatre ans que je préparais cette course, donc j’étais en pression en arrivant le matin. Valéry aussi avait fait plein de tests de fart. Je me suis élancé, je me suis senti hyper bien tout au long de la course, j’ai même pu prendre les skis du troisième Klaebo qui était dans son deuxième tour lors de mon premier… C’était extra, je me suis régalé !

Thibaut fait une très bonne performance en finissant 59ème avec le dossard 79, soit 20 places de mieux ! Le fondeur de retour des JO nous parle enfin des mythiques 50 km de la mass start réduits à cause des conditions météo très difficiles.

Bravo au champion belgo-vertaco pour le voyage à Pékin, comme si on y était !

Suivez Thibaut de Marre sur Facebook.

Dimanche

  • cover play_arrow

    Pékin, la Belgique et le Vercors : le combo de Thibaut de Marre ! Anim Oxygène Vercors

 

***************************************************************************************

Chaque jour, retrouvez l’invité.e de la semaine sur Oxygène Vercors : les personnalités incontournables du Vercors vous donnent rendez-vous à 7h30, 8h30, 12h30, et 18h30.

A lire aussi Objectif Pékin 22 avec Vincent Vittoz, entraîneur des Bleus

Suivez l’actualité d’Oxygène dans le Vercors sur Facebook

 

Écrit par: Anim Oxygène Vercors

Rate it

Article précédent

Isère

Le Damage à Oz et Vaujany :

Tous les matins en hiver, les domaines skiables renaissent pour permettre aux skieurs les meilleures conditions de glisse, grâce au travail des dameurs qui préparent les pistes le soir et pendant la nuit. On vous emmène faire un tour dans ces véhicules qui recréent le domaine skiable, avec leurs chauffeurs : La SPL Oz-Vaujany utilise sept machines pour damer les pistes du domaine skiable. 5 ou 6  d'entre elles seront […]

today7 mars 2022 53

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse


0%