Isère

L’activité économique face à l’hiver 2020/2021

today26 mars 2021 162 1 3

Arrière-plan
share close

L’activité économique de la montagne repose sur différents secteurs d’activité. Restaurateurs, hôteliers, commerçants, médecins ou professionnels du ménage ils participent tous au bon fonctionnement du modèle économique des stations de l’Oisans.  Touchés directement ou indirectement, fermés ou ouverts, ces « socio pro » nous racontent leur saison tout en se projetant désormais sur le printemps. 

Lundi : Willy Dupont, propriétaire du magasin Bleach Bike and Ski à Bourg d’Oisans

L’hiver a été lourd psychologiquement et l’impression d’avancer dans le flou, sans aucune certitude, a renforcé ce sentiment pour Willy Dupont. Il déplore une baisse de chiffre d’affaires allant de 50 à 70% suivant les périodes. Ainsi, les salariés en CDI sont au chômage partiel et certains investissements sont remis à plus tard. Tributaire des aides de l’État, ces dernières ont permis au magasin de se surmonter cette épreuve et de se projeter désormais vers la saison d’été. 

  • cover play_arrow

    L’activité économique face à l’hiver 2020/2021 Benjamin Bellet

Très calme et quand même très lourd psychologiquement

Mardi : Gregory Vallet, propriétaire du restaurant l’1 Près vu à l’Alpe d’Huez

Son restaurant est fermé depuis novembre et malgré les aides économiques Gregory Vallet se sent inquiet. Pour rester en activité, il a d’ailleurs travaillé pendant deux mois en tant que salarié pour la collectivité de Bourg d’Oisans. Optimiste, le restaurateur préfère prendre du recul sur la situation et travailler sur la prochaine réouverture. Actif sur Facebook afin de garder le contact avec ses clients, le propriétaire de l’1 Près vu, prône la solidarité entre commerçants pour se soutenir et passer cette épreuve. 

  • cover play_arrow

    L’activité économique face à l’hiver 2020/2021 Benjamin Bellet

À la réouverture on sera d’autant plus là (….) avec trois fois plus d’énergie lors de l’arrivée des beaux jours

Mercredi : Camille Guebhard, propriétaire de l’hôtel Le Beau Site à Auris 

Outre le maintien à l’arrêt des remontées mécaniques, l’hôtel a subi deux autres coups durs ces derniers mois avec l’instauration du couvre-feu à 18h et la fermeture des restaurants. Les chambres n’étant pas adaptées pour manger à l’intérieur et face aux annulations des clients, la décision a été prise de fermer le Beau Site cet hiver. Désireuse de retrouver une activité, Camille Guebhard a mis en place une petite boutique de vente à emporter d’huîtres pendant les vacances de février et de Noël. Malgré tout, l’hôtelière reste positive et espère accueillir du monde comme l’été dernier en s’adaptant pour respecter les règles sanitaires. 

  • cover play_arrow

    L’activité économique face à l’hiver 2020/2021 Benjamin Bellet

 

Des gens coincés dans leur chambre à 18h ce n’est pas possible

Jeudi : Jean- Francois Bernard, médecin et propriétaire du centre clinique les 2 alpes 

Les hivers classiques, le centre clinique fonctionne avec 8 salariés contre deux cette saison. En effet, le centre déplore une baisse d’activité de 97%. Les pratiques du ski et du snow étant presque inexistantes, le travail du médecin a forcément évolué. Il y a eu peu de cas de traumatologie et la plupart des patients ont consulté pour de la médecine « de ville ». Cet été, aucune embauche est prévue. 

  • cover play_arrow

    L’activité économique face à l’hiver 2020/2021 Benjamin Bellet

 

On a eu moins 97% d’activités cet hiver

Vendredi : Damien Fraigne,  gérant de la société Oisans Multi Services

La société OMS n’a jamais stoppé son activité depuis l’année dernière. Cependant, Damien Fraigne ainsi que ses salariés n’ont fait aucune intervention en altitude et dans les lieux publics fermés comme le bowling ou encore le cinéma. Sa société étant âgée de 17 ans, le chef d’entreprise a puisé dans ses réserves afin de conserver ses salariés en CDI. Il y a même eu des embauches durant l’hiver pour faire face aux nouveaux besoins de désinfection. Ainsi, OMS retombe à l’équilibre cet hiver et aborde l’été avec l’espoir de redécouvrir la vie d’avant COVID. 

  • cover play_arrow

    L’activité économique face à l’hiver 2020/2021 Benjamin Bellet

 

Écrit par: Benjamin Bellet

Le taux

Article précédent

Crédits : Praprika Films

Magazine

« Deux » remporte le César du meilleur premier film

"Deux" est un film co-produit par Pierre-Emmanuel Fleurantin, originaire de Bourg Saint Maurice. Le long-métrage a été présélectionné aux Oscars, nommé aux Golden Globes pour le meilleur film étranger et a remporté le César du meilleur premier film. Lundi On a parlé cinéma cette semaine sur Radio Oxygène avec un invité de marque, Pierre-Emmanuel Fleurantin, producteur borain et directeur général des Arcs Film Festival. Il est le co-producteur du film […]

today26 mars 2021 50 1

Commentaires d’articles (1)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%