Isère

On fait le bilan des vacances de Noel en Oisans

today8 janvier 2021 81

Arrière-plan
share close

À l’approche des fêtes de fin d’années, le cadeau de noël tant attendu n’est jamais arrivé. Le 25 au petit matin,  les remontées mécaniques étaient toujours fermées… Disciplinées et enthousiastes, les stations de l’Oisans se sont tout de même mises sur leur 31 pour accueillir leurs invités. Le père Noël reparti chez lui, voici venu l’heure du bilan et promis il ne sent pas le sapin …

Lundi : Sébastien Pomini, directeur général de l’office du tourisme d’Oz en Oisans

Dans un contexte inédit, tout le monde a répondu présent et joué le jeu pour accueillir les vacanciers à Oz. L’offre commerciale a été bien présente tout comme celle des activités. Cette dernière s’est particulièrement bien adaptée à la situation. On peut mettre en avant, par exemple, les moniteurs de skis qui ont développé de nouveaux produits. Le bilan de ces vacances est plutôt positif pour la clientèle et riche d’enseignements pour la station. 

Riche d’enseignements pour la station

Mardi : Jean Louis Vieux-Rochas, deuxième adjoint à la mairie d’Auris et délégué au tourisme 

À Auris, on souligne que la fréquentation a été très moyenne malgré les nombreuses activités proposées. En effet, ces dernières ne remplacent pas les remontées mécaniques qui drainent un nombre important de touristes. La station souhaite continuer à proposer ces nouvelles activités et en créer de nouvelles afin d’être attractive en février. 

 

Mercredi : François Badjili, directeur général de l’office du tourisme de l’Alpe d’huez 

Malgré le choc de la fermeture des remontées mécaniques, l’Alpe d’Huez s’est montrée réactive et créative. Des activités ont été mises en place sur le domaine skiable et des animations itinérantes ont égaillé les soirées des vacanciers. Des touristes qui ont passé un bon séjour malgré tout. Cependant, on ne souhaite pas oublier les moniteurs, loueurs de matériels et remontées mécaniques pour qui le bilan est compliqué. 

Je n’ose pas dire positif car cela voudrait dire que sans le ski on peut s’en sortir

Jeudi : Éric Bouchet, directeur général de l’office du tourisme des 2 Alpes 

Première station a avoir proposé des pistes entretenues pour les pratiques du ski de randonnées, marche nordique et raquettes, les Deux Alpes ont organisé de nombreuses activités. Les touristes ont répondu présent ( entre 3 000 et 4 000 personnes la première semaine, 5 000 à 8 000 la seconde avec un pic à 12 000 touristes lors du nouvel an ) mais les recettes restent très faibles.

Ce modèle est directement dépendant des remontées mécaniques

Vendredi : Pierre-Emmanuel Jacquemet, directeur de la station de Vaujany 

Comme partout en Oisans, de nouvelles activités ont été mises en place à Vaujany et leur nombre a été multiplié. Ces dernières ont reçu un bel accueil et les touristes ont apprécié leur séjour. Malheureusement, la fermeture des remontés mécaniques restent un point noir et on attend avec impatience leur possible ouverture. 

Écrit par: Benjamin Bellet

Le taux

Article précédent

Freeride

Suisse : la plus haute tyrolienne du monde est en marche

La tyrolienne du Mont-Fort, située dans la station de Verbier en Suisse, est devenue la plus haute tyrolienne du monde cet hiver, son premier d'ailleurs. Elle prend le titre à la station de Val Thorens en Savoie. Son point de départ est situé quelques dizaines de mètres plus haut. Que ce soit sur la longueur, l'altitude de départ ou encore la vitesse maximale, il n'y a pas photo, elle bat […]

today8 janvier 2021 9


0%