Magazine

Retour sur une grande victoire dans le Mercantour !

today11 juillet 2023 54 1

Arrière-plan
share close

Dimanche 2 juillet 2023, à Saint-Dalmas-le-Selvage, le Parc national du Mercantour a fêté une grande victoire dont le résultat a été travaillé pendant trente ans, jour pour jour. C’était l’anniversaire de la réintroduction et de la conservation du gypaète barbu autour de son Président et en présence du Prince Albert II de Monaco, qui œuvre depuis de nombreuses années avec sa Fondation pour l’installation et la préservation du gypaète barbu dans le Mercantour.

En trente années de dur labeur et d’observation de l’espèce, cinq couples de gypaètes barbus vivent sur le territoire du Parc. Et c’est une grande victoire pour le Président du Parc national du Mercantour Charles Anges Ginesy et la directrice Aline Comeau. Ils ont tous les deux affirmé dimanche 2 juillet 2023 la nécessité de protéger et de mettre en valeur cette espèce emblématique des Alpes et du Mercantour.

Mais les deux grands représentants du Parc national du Mercantour ont tout de même tenu à mettre en avant le soutien et l’action de nombreux partenaires et passionnés sans qui cette grande victoire n’aurait pas été accomplie. Notamment le Réseau gypaète Mercantour, qui a joué un rôle essentiel dans la préservation et le suivi de ce « casseur d’os ».

30 ans d'une belle victoire dans le Parc national du Mercantour, photographie de M. Ancely
30 ans d’une belle victoire dans le Parc national du Mercantour, photographie de M. Ancely

L’historique de la victoire

Chaque réussite est le résultat d’un dur labeur… À l’occasion des trente ans de la réintroduction du gypaète barbu, Radio Oxygène revient sur les différentes étapes qui ont permis la réintroduction de ce grand vautour.

Si la population du gypaetus barbatus, de son nom scientifique, s’est maintenue dans les Pyrénées, depuis le début du XXe siècle, il n’y avait plus qu’un seul au sommet des Alpes. En 1986, un programme international de réintroduction a débuté pour permettre son retour, avec la réalisation de lâchers d’oiseaux élevés en captivité. Et victoire, en 1993, le Parc national du Mercantour et le Parco naturale Alpi Marittime, de la région du Piémont en Italie ont rejoint ce projet et ont relâché jusqu’en 2015 45 jeunes gypaètes dans les Alpes du Sud.

Considérée comme une espèce protégée et classée « en danger » par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), ce grand vautour est toujours dans un état de conservation précaire à l’échelle européenne et méditerranéenne. Dans les Alpes du Sud, on compte un noyau de 5 couples d’oiseaux réinstallés depuis peu. Pour aller dans le sens de leur conservation tout autour de la Méditerranée, plusieurs programmes de conservation sont en cours, notamment en Andalousie, en Corse, dans les Causses et dans les Balkans. Un travail important est réalisé pour protéger les sites de la présence humaine qui pourrait les déranger et provoquer leur extinction : les survols et les activités sportives à proximité sont interdits !

Levez le nez pendant vos balades

Présent en haute montagne toute l’année, le gypaète barbu se déplace sur un vaste domaine vital d’environ 200km². Dans le parc national du Mercantour, il est possible de suivre le parcours des gypaètes présents dans les Alpes grâce à un signal GPS. S’il est possible de les croiser dans toutes les vallées, leur présence est surtout remarquée dans les hauteurs, notamment dans les vallées de la Tinée, de l’Ubaye et du Var. Cinq couples s’y sont installés depuis peu. Si vous espérez les observer, priorisez les activités en haute montagne. Leur curiosité particulière vous donnera peut-être la chance d’être survolé de près…

Les équipes du Parc national du Mercantour coordonnent le suivi de l’espèce et reçoivent l’aide de nombreux bénévoles. Ils sont photographes, guides, mais aussi de simples randonneurs… Si vous souhaitez partir à la recherche du grand vautour casseur d’os du Mercantour, c’est possible, mais dans son respect et en toute sécurité, s’il vous plait ! Alors avant de vous lancer, suivez les consignes du Réseau gypaètes Mercantour avec précision.

 

Écrit par: admin

Rate it
0%