Michel Clemençon, pisteur secouriste mais aussi observateur météo

16 janvier 2017 - 516 vues

"Il y a 100 ans, le bassin de Sarenne était plein, aujourd'hui, il est vide. Ce glacier disparaît". Michel Clemençon se rend compte chaque jour du réchauffement climatique.  

Chaque pisteur a une spécialité, pour Michel Clemençon, c'est l'observation météo du côté de l'Alpe d'Huez. Il nous explique en quoi consiste le métier, de l'analyse de données à leurs transferts à Météo-France. 

Les rencontres climat météo montagne étaient également l'occasion pour lui de nous parler de l'évolution du métier qu'il pratique depuis de nombreuses années. 

 

 

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article