Le Train des Pignes fête son centenaire

30 juin 2017 - 548 vues

Ce Train des Pignes a une particularité cette année.

Et pour cause, il fête son centenaire cette année.

La locomotive relie quatre fois par jour deux villes : Nice et Dignes, en traversant l'arrière-pays niçois avant de monter l'assaut des Alpes-de-Haute-Provence.

De magnifiques villages montagneux sont sur la route de ce Train des Pignes.

Malgré les petites secousses, les touristes ou encore les habitués de ce moyen de transport en prennent pleins les yeux à chaque voyage.

La création de ce Train des Pignes était loin d'être joué d'avance.

Il est apparu en 1911 et il a nécessité d'importantes constructions avec la création de près de 1000 ouvrages d'arts dont 25 tunnels, 16 viaducs, 15 ponts métalliques

Et Il a d'ailleurs failli disparaître à plusieurs reprises.

Le Train des Pignes a traversé toutes les époques lors de ce 20ème siècle.

Le Chemin de Fer de Provence a eu du fil a retordre avec la concurrence automobile, la seconde guerre mondiale qui a endommagé plusieurs ouvrages d'arts.

Certains tronçons ont même été abandonnés, comme Nice-Meyrargues et Toulon-Saint-Raphaël à cause de ces incidents.

Et devant ces différentes menaces de disparition, certains passionnés ont milité pour sa sauvegarde.

Des amoureux de cette ligne se sont battus pour la voir exister encore aujourd'hui.

Plusieurs moyens ont été mis en place pour promouvoir la ligne, comme par exemple la mise en circulation d'une locomotive de 1923 qui ressort tous les étés.

Et ce train possède encore une vraie utilité aujourd'hui.

Ce train est indispensable au quotidien des habitants des vallées traversées : on le prend pour aller consulter le médecin ou se rendre à son travail.

Les Lycéens et collégiens des petites localités rejoignent ainsi leur établissement grâce à lui.

Et enfin l'hiver, il permet de se rendre à Nice sans avoir à rouler sur les routes verglacées.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article