Jean-Pierre Rougeaux : "Tout ce que l'on a vu à Valberg est important pour le développement durable"

10 juillet 2017 - 268 vues

Le Président de la Commission Aménagement du territoire et développement durable de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne, et maire de Valloire, Jean-Pierre Rougeaux, s'est montré satisfait suite à sa visite de la station de Valberg pour les journées locales "Cimes Durables".

"Un jour où il fait aussi beau, dans un contexte d'amitié et de convivialité, cette visite de Valberg ne peut être qu'une réussite". Ce sont les mots de Jean-Pierre Rougeaux, Président de la Commission Aménagement du territoire et développement durable de l'ANMSM. Le Maire de Valloire était présent pour les journées locales "Cimes Durables" mises en place par l'ANMSM pour donner un nouvel élan au développement durable sur les territoires de montagne. Ce dernier a salué les éléments déjà mis en place par Valberg, sous l'initiative de son Maire Charles-Ange Ginésy, en termes de développement durable. "Tout ce que l'on a vu à Valberg, développé par le Président de l'ANMSM Charles-Ange Ginésy, est un reflet important pour l'évolution du développement durable".

Une charte simplifiée pour les adhérents de l'ANMSM

Les stations membres de l'ANMSM se sont engagées à respecter une charte dans une démarche de développement durable mise en place en 2007. Pour l'anniversaire de ses 10 ans, la charte a été "allégée" car contraignante à l'usage. Elle a surtout été actualisée car depuis 2007, le grenelle de l'environnement et l'importance du changement climatique sont passés par-là. La charte a d'ailleurs changé de nom et s'appelle désormais "CIMES DURABLES" (Cap Innovations sur une Montagne Engagée et Solidaire). En plus de cette simplification, les Trophées Cimes Durables ont vu le jour en 2016 pour valoriser les démarches envers le développement durable des territoires comme l'explique Jean-Pierre Rougeaux. "On demande aux stations de déposer des dossiers qui concernent une action de développement durable, pouvant être simple, non onéreuse, sans mouvement financier important. Elle doit être originale et pertinente". Le Maire de Valloire a fait participer sa station à ces Trophées, sans succès malgré des projets intéressants, montrant la qualité des candidatures. "Nous avons regroupé un jury de journalistes spécialistes et des associations de l'environnement, avec une objectivité irréprochable (...) A Valloire, nous étions parti sur le remplacement des groupes froids de notre patinoire avec une récupération de la chaleur pour notre piscine".

 

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article