Vers une politique plus écolo pour la station de l'Alpe d'Huez

27 janvier 2019 - 252 vues
Télécharger le podcast

Depuis décembre dernier, le nouveau Télécabine Alpe Express est en activité permettant aux usagers de rejoindre le secteur Bergers depuis la place Paganon en seulement 4 minutes. Un investissement lourd mais qui va dans le sens d'une politique verte de la station. Reportage.

Ce nouveau moyen de transport urbain possède de nombreux avantages : Il améliore la fréquence et  la ponctualité, même aux heures de pointe. Il augmente même la capacité du traficde personnes. Ceci étant dit, ce télécabine se veut avant tout écologique. Une véritable volonté politique de la station comme nous l'explique François Badjily, directeur de l'office de tourisme de l'Alpe d'Huez.

« Pour nous, c'est une stratégie pour développer la mobilité douce. D'ailleurs, le nom barbare de cet appareil est TCSP (Transport Collectif en Site Propre). C'est donc plutôt un transport urbain qu'une remontée mécanique pour le domaine skiable. On veut inciter ainsi nos amis vacanciers à laisser leurs voitures e utiliser ce transport par câble ».

Une station qui a donc consenti de gros efforts financiers pour mener à bien cette politique nécessaire et inévitable.

« C'est ce qui se fait de mieux en matière de télécabine et de transport par câble. C'est un investissement de 16 millions d'euros donc ce n'est pas anodin. Mais, c'est vraiment dans la stratégie de l'Alpe d'Huez de pouvoir donner une ambiance dans la station où il y a moins de voitures. Je vous rappelle que l'Alpe d'Huez, c'est grand donc ce n'est pas toujours évident de se déplacer d'un bout à l'autre de la station à pied. »

Un transport par câble qui n'est pas fini. En effet, pour l'hiver 2019-2020, la réalisation d'une seconde tranche est prévue. Elle reliera le village d'Huez à la place Paganon où se situe l'office de tourisme.

>> Reportage en podcast.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article