Valberg en royaume de la bande dessinée le temps d'un week-end

06 février 2019 - 384 vues
Télécharger le podcast

Après quelques années d’absence, Le Festival Bulles de Neige s’est installé sur la place centrale de la station de Valberg le week-end du 2 et 3 février. C’est le festival de tous les passionnés de la BD et des plus intéressés. Avec bon nombre d’activités au programme. Reportage.

La station de Valberg s’est transformé en station de dessin pour le Festival Bulles de Neige. Ce rendez-vous incontournable de la bande dessinée s’est implanté juste en bas des pistes, avec son lot d’activités. Comme par exemple la performance en Live du graffeur « Otom », qui nous parle de son travail : « L’idée c’est de peindre en extérieur, de peindre des personnages de bande dessinée en grand format, sous l’œil des gens. Ils peuvent voir comment se construit un graffiti. Puis j’ai commencé ce matin avec Tintin et finalement le retour qu’il y a sur Tintin est énorme. Ce que je cherche c’est créer la surprise avec les gens et pour l’instant ça marche bien. »

Ça marche, à l’image de Jacques, un grand fan de bd : « Moi j’ai tendance à dessiner sur des petits morceaux de papiers, mais dessiner sur des grands morceaux comme ça, pour garder les proportions… puis vous avez vu son Tintin, il est juste magnifique ! Manier le graff comme il le fait, moi je suis super jaloux. »

Et le public peut se ravir aussi des ateliers de mise en couleur, des expositions et évidemment des dédicaces avec ses auteurs préférés. Le dessinateur Nicolas Keramidas est parrain de l’évènement, pour lui, montagne et BD font bon ménage : « Un festival qui offre à la fois de la dédicace et à la fois du ski, pour moi c’est une évidence. Et puis mêm,e il y a une ambiance qui se dégage d’une station de ski. Et c’est vrai qu’en tant qu’auteur de BD, on va être souvent un peu tout seul à notre table, il y a ce côté sympa de sortir et de se retrouver d’un seul coup à la neige. On a tendance à dire oui à ce genre de festival assez facilement. » Et le festival Bulles de Neige porte bien son nom, puisque c’est sous de jolis flocons que se sont présentées ses bandes dessinées.

>> Reportage en podcast.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article