Une dernière descente aux flambeaux comme clap de fin des vacances à Valberg

09 mars 2019 - 126 vues
Télécharger le podcast

Dernier vendredi des vacances à Valberg et dernière soirée de descente aux flambeaux sur le front de neige du Garibeuil. Remise des médailles, descente enflammée, feu d’artifice, défilé des engins de damage... même programme de fête que chaque vendredi sur la station, mais avec une saveur particulière pour une fin de vacances. Reportage.

En haut des pistes à Valberg, un spectacle de lumière est en train de se préparer, la musique est là, les jeunes skieurs arrivent et nous donnent d’ailleurs leurs impressions juste avant de prendre leur flambeau. « Je trouve que c’est pas mal parce que tout le monde peut le faire et il y a une bonne ambiance. En plus tout le monde met de la musique, ça a l’air amusant », se réjouit Alexandre. Pour Matty ce n’est pas le même constat : « j’ai peur du feu, j’ai pas envie de brûler une personne juste en faisant un geste comme ça et qu’après elle prenne feu… j’ai peur de ça en fait. » Certains sont confiants, d’autres ont quelques appréhensions comme Philippe, pourtant l’un des seuls adultes de cette descente : « c’est mon fils qui m’a poussé à le faire ! Et je ne vois pas trop d’adultes c’est plutôt des jeunes, mais on va essayer d’avoir le niveau. Comme il fait noir on ne verra pas trop (rires) ! »

C’est parti, la nuit est tombée, flambeaux à la main les moniteurs et participants descendent les pistes pour un spectacle qui conquiert notamment les parents qui attendent en bas comme Carole : « très sympa ! Pour les parents, le petit vin chaud en attendant pour pas trop se refroidir… la descente aux flambeaux s‘est super bien passée, le feu d’artifice super, et un final génial ! On a passé de super vacances à Valberg. » Défilé des engins de damage et feu d’artifice ont clôturé cette ultime descente aux flambeaux des vacances à Valberg, et d’une belle manière pour Julien Nicoletta, directeur de l’ESF : « ça clôture la semaine en beauté. C’est toujours un beau moment de convivialité qu’on partage avec les enfants, avec les adultes. Donc c’est toujours un super moment à passer. On a plein d’enfants, on les voit chaque année et ils reviennent… et puis là pour la plupart, on ne les reverra que l’année prochaine, donc effectivement on a un petit côté nostalgique. » De la nostalgie du côté des moniteurs, et surtout des images plein la tête du côté des vacanciers.

>> Reportage en podcast.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article