Une augmentation du nombre de tirs d’abattages de loups a été décidée par les ministères de l’agriculture et de l’écologie c’était le 26 juillet dernier.

Télécharger le podcast

Une décision qui fait écho aux quatre attaques de loups qui on eu lieu cette année. Le 21 juillet 100 brebis sont mortes lors lors de celle de Saint Martin de Belleville.L’état à aussi augmenter les indemnisations versés au bergers en cas d’attaques.

Mais des associations de protection de la nature contestent le bien fondé de cette décision : pour elle les tirs de prélèvements sur les loups mettent la population de loups en danger, sans pour autant régler le problème des décès de brebis. L’Office national de la chasse et de la faune sauvage considère que le lien entre la chasse au loup et la diminution du nombre des attaques n’est pas établi. Il estiment la population à 527 loups en France. C’est un chiffre déjà supérieur à l’objectif du plan loup prévu par le gouvernement, qui souhaitai avoir réintroduit 500 loups en 2023.

Mais il faudrait au moins 2500 loups en france pour qu’il y ait un patrimoine génétique suffisamment divers.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article