Un but commun, la pratique du vol libre sous toutes ses formes

25 août 2017 - 231 vues
Télécharger le podcast

Après la Fédération Française des Clubs Alpins, celle de la Montagne et de l'Escalade ou encore du développement du sport et du tourisme en montagne, on conclue avec la Fédération Française de Vol Libre.

 

Elle a été fondée en 1974.

Elle rassemble des groupes sportifs et des organismes qui ont un but commun : la pratique du vol libre sous toutes ses formes. Cela englobe aussi bien le parapente que le cerf-volant ou encore le boomerang et le kite.

 

Tout au long de l'année, elle remplie différentes missions.

Elle doit organiser, diriger et promouvoir la pratique du vol libre. Elle doit aussi rechercher une sécurité toujours meilleure, soutenir coordonner et contrôler l'action des associations sans oublier sa représentation du vol libre français dans le monde entier.

 

Enormément de pratiquants se trouvent sur les territoires de montagne.

Quand on regarde la répartition sur les départements, les chiffres sont éloquants.

Au total, compte plus de 30 000 licenciés. On compte plus de 2000 pratiquants en Isère, 1200 en Savoie, 2100 en Haute-Savoie ou encore près de 700 dans les Alpes-Maritimes.

 

Comme chaque fédération lié directement ou indirectement à la montagne, l'environnement représente une part importante de la FFVL.

Bon nombre de ses adhérents sont d'ailleurs des acteurs du développement durable. Une charte a même été mise en place pour la gestion des sites de vol libre et une sensibilisation des pilotes vis-à-vis du respect de l'environnement.

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article