Sarah Chelpi, première femme commandante d'un PGHM

12 décembre 2016 - 643 vues
Télécharger le podcast

Grande nouvelle pour les femmes !

Cela concerne le Peloton de Gendarmerie de Haute-Montagne.

Cette femme, du nom de Sarah Chelpi est devenue récemment la nouvelle commandante d'un PGHM.


Cette nouvelle marque l'histoire des PGHM en France.
Sarah Chelpi est devenue le 1er décembre dernier la première femme à prendre la tête d'un PGHM en France, plus précisément celui de Saint-Sauveur sur Tinée dans les Alpes-Maritimes.

Elle avait déjà une place importante dans un autre PGHM.

Elle tenait le rôle de commandant en second du PGHM de Briançon dans les Hautes-Alpes où elle officiait depuis 2013.
Elle est également passée par la brigade de Megève en Haute-Savoie, ou elle a pu se perfectionner en Alpinisme et en ski de randonnée.

Sarah Chelpi sera donc à la tête d'une quinzaine de gendarmes.

Et autant vous dire que c'est une pointure qui revient sur ses terres. Avec le PGHM de Briançon par exemple, plus de 334 victimes ont été sauvées grâce à 276 interventions.

La nouvelle commandante du PGHM de Saint-Sauveur sur Tinée a débuté son parcours en droit.
La jeune femme a effectué des cours de droit à Marseille puis à Lyon avant d'intégrer l'école des officiers de gendarmerie, avant de choisir la spécialité montagne pour rentrer au PGHM de Briançon en 2013.

Cette nouvelle est plus que positive pour toutes les femmes des PGHM.

Les femmes restent une denrée rare dans ce milieu mais les choses commencent à changer.
A ce jour on recense au moins trois femmes secouristes dans les quelque 20 unités de secours en montagne.

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article