Salon du Tourisme en Oisans : Virigine Weiss, gérante Auberge de la Forêt

Télécharger le podcast

Virginie Weiss, gérante L'Auberge de la Forêt 

Un petit mot tout d'abord sur cette belle station d'Auris en Oisans, est-ce que vous pouvez nous la présenter ?

C'est une station familiale avec beaucoup de commerces de proximité. On y trouve tout pour la location des skis, la restauration et on peut aller de Auris jusqu'à l'Alpe d'Huez en télésiège. 

On va parler de votre établissement L'Auberge de la Forêt, un établissement que vous exploitez depuis cet hiver. Quel en est l'état d'esprit ? 

L'auberge est une ancienne bergerie qui a été restaurée et transformée en hôtel 2 étoiles, où nous avons 9 chambres soit 28 couchages. Nous avons également une belle salle voûtée comme salle de restaurant et une terrasse avec un immense tilleul qui fait office de parasol, sous lequel on aime se poser pour prendre l'apéritif ou un thé avec vue sur la montagne. 

Le restaurant est-il ouvert au public extérieur qui ne réside pas dans l'hôtel ?

Absolument. On est ouvert tous les jours et nous proposons un joli menu pour la Fête des pères. 

Quel est l'esprit de la carte de ce restaurant ?

On propose une carte très française, travaillée avec tous les produits locaux. On a profité du confinement pour prendre contact avec tous les producteurs et commerçants de Bourg-d'Oisans et des environs de la station. Nous ne travaillons que des produits frais, ce qui plait beaucoup à la clientèle. 

Justement, comment ça s'est passé pour vous le confinement ?

L’établissement était complètement fermé, mais pour nous ça a été un mal pour un bien parce qu'on a fait énormément de travaux. On a restauré toute la partie des saisonniers et on peut maintenant recevoir des jeunes pour venir travailler avec nous en saison, dans des locaux vraiment très sympathiques. On a refait les panneaux solaires qui chauffent tous les ballons d'eau chaude pour l'hôtel et qui permettent un geste écologique et économique. On a aussi restauré toute la salle en gardant quand même l'esprit de l'auberge, en la modernisant. 

Vous avez été très active sur les réseaux sociaux pendant toute cette période et puis vous avez aussi lancé de la vente à emporter ?

Oui et du coup cela nous a fait connaître auprès de la clientèle locale qui ne connaissait pas l'auberge. Ils ont pu découvrir nos plats végétariens et la nouvelle carte des vins très travaillée et très sympathique.

Comment est-ce que vous avez mis à profit cette période pour vous préparer à accueillir une nouvelle clientèle et comment est-ce que Oisans Tourisme vous a accompagnés ?

Oisans Tourisme a été vraiment au top avec des mails quotidiens informant sur les nouvelles activités et les dates d'ouverture des différentes stations. On a fait plusieurs fois des visio, on a été vraiment très bien suivis. En ce qui concerne la nouvelle clientèle, on a invité énormément de monde dans toutes sortes d'activité et du coup les réservations sont en train de tomber, on commence à récolter le travail fait pendant le confinement.

Vous avez dû vous réorganiser aussi avec les gestes barrière et les nouvelles normes sanitaires ?

On a un protocole qui est en place et on sera extrêmement exigeant par rapport aux barrières, parce que le virus a très peu circulé ici et on ne veut pas qu’il se propage. On a donc des produits désinfectant partout, des gels et on est très maniaques sur la propreté et sur la propagation. 

Pour finir, donnez-nous envie de venir vous voir cet été. Qu'est-ce qu'on peut faire chez vous et autour de chez vous ?

J’invite les gens à regarder notre profil sur Facebook car on a répertorié toutes les activités à faire alentour. Je pense qu'on ne peut pas s'ennuyer autour de chez nous entre le parapente, l'hydroglisse et la promenade. Et il y a également des gens sympathiques à rencontrer, car on est extrêmement bien reçu en Oisans. 

Pour conclure, est-ce que vous pouvez nous rappeler comment on peut entrer en contact avec vous et vous découvrir ?

On peut nous trouver sur internet sur la page d’Isère Tourisme ou sur Facebook avec l’adresse Auberge de la Forêt. Et on essaie aussi de mettre des panneaux tout autour de l'auberge pour nous trouver, parce qu'on est vraiment au milieu d’un hameau qui s’appelle Les Cours et dans lequel on ne peut pas circuler en voiture. Tout le monde est à pied, il n’y a pas de danger pour les enfants. Pour finir, c'est très tranquille car il n’y a pas un bruit, on écoute le silence. 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article