Les doléances recueillies par les maires ruraux des Alpes-Maritimes remontent au gouvernement

13 janvier 2019 - 135 vues
Télécharger le podcast

En attendant le grand débat national proposé par le Président Emmanuel Macron et organisé par la Commission du débat public, le gouvernement pourra compter sur les cahiers de doléances recueillies par les maires ruraux de France dans le cadre d’une opération mairies ouvertes il y a plusieurs semaines. Ces cahiers remonteront ce lundi 14 janvier aux différentes instances gouvernementales. Rencontre avec Jean-Paul David, maire de Guillaumes et président de l’Association des Maires Ruraux des Alpes-Maritimes.

Dès les premiers rassemblements de gilets jaunes, les propositions de sortie de crise de la population s’inscrivent dans les cahiers de doléances des communes du département. Jean-Paul David est président de de l’Association des Maires Ruraux des Alpes-Maritimes : « Plus de seize communes ont activement participé à ces cahiers de doléances, qui ont fait l’objet d’une synthèse. Et dès lundi, l’ensemble des doléances faites par les populations des Alpes-Maritimes seront transmises au Président de la République, au Président du Sénat et de l’Assemblée, alors même que va commencer le grand débat national. »

C’est un travail de longue haleine entrepris par les maires ruraux, recensant plusieurs centaines de doléances pour voir ce qui en ressort : « de la justice sociale, de la justice fiscale, de la réforme des institutions pour plus de démocratie… tout cela ressort. Et puis surtout, on sent bien que les citoyens ont besoin d’exister, ont besoin de pouvoir d’achat, que l’on écoute leurs problèmes. En fait, ce qui ressort c’est du bon sens, c’est que l’on revienne à un gouvernement d’écoute. C’est le message le plus fort que nous transmettons au plus haut niveau de l’Etat », explique le maire de Guillaumes. Puis un autre message fort, celui de la force de proximité des instances communales à la fois écoutées par la population, et qui aspirent à l’être par le gouvernement.

>> Reportage en podcast.

 

 

 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article