Le Zoom Montagne : La Corée du Nord aussi à ses stations de ski

23 mars 2017 - 482 vues
Télécharger le podcast

 

On part dans un lieu ou une grande partie de l'humanité n'a jamais mis les pieds. Direction la Corée du Nord.

 

La Corée du Nord possède, elle aussi une station de ski, du nom de Masikryong. Elle a été construite sous l'égide du dictateur Nord-Coréen Kim Jong-Un. Ce qui est intéressant et fou, c'est l'histoire de la naissance de cette station.

Dans un premier temps, la France et la Suisse ont été approchées pour équiper cette station en remontées mécaniques. Mais pour des raisons politiques bien sûr, les deux pays s'y étaient opposé.

 

C'est finalement un spécialiste autrichien qui a aidé ce projet sans vraiment le vouloir. Doppelmayr, spécialiste des équipements de transport par câble, a découvert avec stupéfaction que l'un de ses systèmes de télécabines, fabriqué il y a plus de trente ans, faisait désormais la fierté de Masikryong.

 

Le chemin de ces télécabines est assez dingue d'ailleurs.

L'équipement qui relie aujourd'hui le pied des pistes au sommet du mont Taehwa avait été initialement vendu, selon certains analystes, à la station de ski Ischgl, dans le Tyrol.

Il a ensuite été cédé à une société spécialisée dans les remontées mécaniques d'occasion, qui a mis cet équipement en vente sur son site.

Ce dernier aurait été démonté en Autriche pour finalement être vendu à une entreprise chinoise dont le nom est inconnu qui aurait à son tour livré ces télécabines au gouvernement nord-coréen.

 

Pour en revenir à la station en elle-même, le leader Nord-Coréen n'a pas fait les choses à moitié. La station est installée sur un domaine de 1400 hectares et son aménagement aurait coûté environ 35 millions de Francs Suisses, alors qu'une grande partie de la population nord-coréenne meurt encore de faim à l'heure actuelle.

 

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article