Le ski de fond originaire des pays scandinaves

27 septembre 2017 - 124 vues
Télécharger le podcast

Zoom sur une discipline nordique pour cette semaine spéciale consacrée à NORDIC FRANCE.

Le ski de fond est originaire des pays scandinaves dans l'Antiquité, environ 1 000 ans av. J.-C. et serait né plus précisément de l'endroit où se situe de nos jours la Norvège.

Le ski de fond a eu plusieurs rôles essentiels pour l'homme au cours de son histoire, il s'agissait avant tout d'un moyen rapide pour se déplacer d'un endroit à un autre et servaient à la chasse, ainsi dans la mythologie norvégienne, la présence d'un dieu du ski Ull et d'une déesse du ski et de la chasse Skadi démontre la place importante du ski.

Son aspect pratique, utilisé notamment par les armées, va vraiment laisser place définitivement au côté sportif et loisir aux alentours des années 1840 en Norvège et 1880 en Suède et Finlande.

Ce sport voit le jours aux Jeux Olympiques d'hiver en 1924. Il n'y avait qu'une discipline de ski nordique jusqu'aux années 80, où le ski de fond subit une révolution avec l'apparition du pas de patineur, plus connu sous le nom de « skating ».

C'est à partir de cet instant qu'on a pu voir plusieurs disciplines du ski de fond faire leur apparition, que ce soit le sprint, la poursuite, l'individuel ou encore le relais.

Vous pouvez donc faire vos premiers pas dans le ski de fond selon deux techniques :
La première, et la plus traditionnelle d’entre-elles, est la technique du « pas alternatif ». Cette dernière tient son nom du mouvement d’alternance des skis, transférant le poids du skieur d'un ski à l’autre. Les skis demeurent toujours parallèles puisque dirigés dans les deux traces damées à cet effet sur les pistes dédiées au ski nordique.

La seconde, dite de « skating », repose sur le principe du mouvement du patin à glace ou du roller avec une double-poussée avec les bras à chaque propulsion de jambe.

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article