Le fromage de chèvre aux Granges du Scrouis, une fabrication purement traditionnelle

21 mars 2019 - 563 vues
Télécharger le podcast

Sur la route de la Couillole, un petit panneau jaune indiquant « vente de fromage » vous emmène dans une chèvrerie célèbre à Beuil, les Granges du Scrouis. Ici, Maryse et son compagnon fabriquent dans les règles de l’art du fromage de chèvre avec une soixantaine de chèvres qu’il faut d’abord nourir. Maryse nous explique : « en hiver elles sont nourries au foin à l’intérieur et en été elles sortent dans la nature sur des parcours dans la monatgne. »

Après cela, il faut avoir du lait et donc des chevraux. Sept jours après que les chevraux naissent, la lactation démarre et le travail de fabrication aussi. « Le lait est traité tous les jours, c’est-à-dire qu’on met du lait avec de la présure pour obtenir un caillet. Après, on met en moule. Au moment du démoulage, on sale le fromage pour permettre la sortie de l’eau mais aussi le vieillissement naturel du fromage », explique Maryse. Et ici, la fabrication du chèvre se fait du début à la fin à la main. « Je moule à la louche, retourne à la main, sale à la main, et retourne à nouveau à la main. Il n’y a pas de machine » ajoute-t-elle. Une production totalement artisanale et traditionnelle, sans machine mais aussi sans additif, qui font que les habitants et commercants ici ne jurent que par le chèvre de Beuil.


>> Reportage en podcast.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article