La randonnée nordique essentielle depuis la préhistoire

28 septembre 2017 - 195 vues
Télécharger le podcast

On continue cette semaine spéciale sur les activités nordiques et l'organisme NORDIC FRANCE. Zoom aujourd'hui sur la randonnée nordique.

C’est la version actuelle du ski tel qu’il a été inventé et pratiqué dès la préhistoire par les peuples nordiques : c’est un moyen pratique et efficace pour se déplacer dans des espaces naturels enneigés.

Ce n'est pas du ski de fond, ce n'est pas non plus de la randonnée alpine et du ski de piste. C'est une sorte de mélange entre toutes ces disciplines. Le ski de randonnée nordique est d'ailleurs à l'origine de plusieurs disciplines alpines comme le télémark car elles ont un point commun : leurs pratiquants ont le talon libre.

Autrefois assez populaire, cette discipline est aujourd'hui pratiquée surtout par des passionnés des grands espaces naturels.

Les skis de randonnée nordique ont une largeur et une cambrure intermédiaires entre ceux des skis de fond et des skis de randonnée alpine. Ils sont munis de carres et d’un système anti-recul (écailles ou fart de retenu), parfois complété par des peaux de phoques. Chaussures et fixations laissent le talon libre et permettent la flexion naturelle du pied.

Alors que le ski alpin est conçu pour monter puis redescendre de grands dénivelés, le ski nordique permet de parcourir une autre dimension de la montagne. Il est adapté pour des massifs où le relief ne se prête pas au ski alpin, tels les plateaux de moyenne montagne des Préalpes, du Jura, du Massif Central et des Vosges.

Il existe 3 types de skis de randonnée nordique. Il y a le ski dit « traditionnel ». C’est le ski des origines qui a toujours existé ! Il est étroit, long et est prévu pour parcourir de grandes distances et traverser les plateaux d’altitude légèrement vallonnés.

Il y a aussi le ski « taille de guêpe ». Ce sont des skis paraboliques. C'est un ski tout terrain. C’est le ski qui offre le plus de polyvalence, de stabilité et de maniabilité en toute neige. Le profil, la structure lui permettent d’être utilisable aussi bien sur des terrains accidentés que sur de longs plats.

Et pour terminer, le ski large. Ce sont des skis plus orientés pour la « descente ». Ces skis sont les plus maniables dans la pratique du ski de

randonnée nordique. Ils offrent un grand plaisir à la descente notamment dans les endroits où la poudreuse est omniprésente. C'est une sorte de « Freeride » du ski de randonnée nordique.

 

Merci à https://www.skirandonneenordique.com

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article