La bonne conduite à adopter en montagne

21 septembre 2017 - 279 vues
Télécharger le podcast

On continue cette semaine spéciale écologie en montagne avec les bons gestes à adopter pour la protection de l'environnement et de nos belles montagnes.

On commence avec le plus important, celui que tout le monde connaît, éviter au maximum de prendre votre voiture pour vous déplacer dans une station !
Les chiffres sont alarmants, le transport génère 60% des émissions de CO2 en montagne.

De plus en plus de stations mettent en place des transports en communs donc n'hésitez pas à franchir le pas. De plus en plus de train arrivent au pied de certaines stations, qui proposent ensuite un relais en bus.

On peut prendre un exemple concret. Si vous êtes parisiens, vous pouvez accéder en seulement 3h45 à la belle station de Super-Besse. C'est quasiment le même temps pour le Jura toujours depuis la capitale.

D'autres moyens sont mis en place pour lutter contre la pollution dans les stations. On peut parler du co-voiturage, ou encore de la mobilité douce avec des navettes intra-station souvent gratuites comme à Auron.
Aux Saisies, deux bus sont mêmes 100% électriques, ce qui représente 25 tonnes en moins d'émission de C02 chaque année.

Valberg est aussi un exemple à suivre dans les Alpes du Sud en ce qui concerne cette mobilité douce avec 10 voiturettes électriques disponibles en autopartage. Il faut compter environ 60 euros pour la location à la semaine.

Il faut aussi savoir participer au tri sélectif. Ce dispositif n'est pas réservé qu'aux grandes villes.

Et enfin, on s'adresse aussi aux amateurs de hors-piste qui doivent être respectueux de la faune environnante et notamment des zones de quiétudes ou certaines espèces ne doivent pas être dérangées.

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article