L'ISTA vous forme aux risques en montagne

24 novembre 2016 - 406 vues
Télécharger le podcast

On parle sécurité en montagne et d'un programme international de formation aux risques en montagne.

Il s'agit de l'ISTA.

C'est un programme international de formation avalanche pour prévenir les risques en montagne. Le but est simple : permettre aux gens de gagner en autonomie, en liberté, en les formant en termes de sécurité mais aussi de risques encourus en montagne. Cela peut concerner tout le monde, aussi bien des adeptes de hors-piste qu'un skieur lambda. L’objectif d’ISTA est de fournir des connaissances et des compétences indispensables à l’évaluation et à la prévention des risques.

C'est une formation internationale proposée dans différents pays.

L'ISTA existe donc en France, mais aussi en Suisse, en Italie, en Autriche, en Allemagne ou encore en Espagne et aux Etats-Unis.
Cela permet aussi aux inscrits de suivre et continuer leur formation dans différents pays. A noter que de nombreuses stations de sports d’hiver, écoles de ski et des guides diplômés sont partenaires de l'ISTA.

Plusieurs raisons expliquent l'arrivée de cette formation.

A l'heure actuelle, environ 200 personnes perdent la vie chaque année dans des avalanches dans les Alpes, Etats-Unis et Canada réunis.
D'après certaines statistiques, 90% de ces avalanches sont créées par le skieur lui-même.

L'ISTA met plusieurs arguments en avant pour prouver que sa formation est utile.

Premièrement, le nombre de pratiquants de freeride et randonnée est en nette augmentation d'année en année. Deuxièmement, la montagne devient de plus en plus accessible à tout le monde. De plus en plus de secteurs hors-pistes sont disponibles grâces aux remontées mécaniques... Enfin, le matériel de montagne devient de plus en plus sophistiqué, des formations sont nécessaires pour utiliser ce matériel.

De véritables professionnels sont là pour vous encadrer.

Plus de 40 spécialistes répartis sur 9 pays et 3 continents, issus de la psychologie du sport, de la transmission de savoir, de la nutrition, de la météorologie, de la gestion des risques ou encore des guides et professeurs de ski ont collaboré à l’élaboration de ce projet.

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article