Pôle Emploi met en place la plateforme “mobilisation emploi”

Télécharger le podcast

Richard SPINOSA, directeur territorial de Pôle Emploi Alpes de Haute Provence et Hautes Alpes

Est-ce que certains secteurs ont des besoins particuliers ?

Les besoins sont variables en fonction des territoires. On a lancé la plateforme “mobilisation emploi” et on relève effectivement des besoins dans des secteurs essentiels, notamment pour notre territoire. On a fait un gros travail sur l'agriculture de l'agroalimentaire pour aller au contact des entreprises et relever les offres d'emploi à pourvoir rapidement. 

En montagne, quels sont les besoins précis et le type de profil que l'on recherche ? 

On recherche finalement pas pour tout de suite, on va avoir des besoins importants. Nous sommes en première ligne avec nos partenaires des chambres d'agriculture. Ces besoins vont arriver plus tôt pour le mois de juin, donc nous sommes très attentif à ces besoins et il se confirmeront plutôt pour la partie maraîchage et les parties récolte à ce moment là. 



Pôle Emploi  a annoncé la mise en place d'une plate-forme intitulée “plateforme mobilisation emploi”

Elle est en fonctionnement et permet aux employeurs de déposer leurs besoins en recrutement de façon très simple et très facile. Elle permet également aux personnes disponibles en recherche d'emploi qu'elles soient ou non inscrit à Pôle Emploi d’obtenir le dossier pour s’inscrire pour qu'il puisse y avoir une mise en contact entre l'employeur qui cherche de la main d'oeuvre et la personne qui est disponible sur la période. 



Qu’est-ce qu'on fait des saisonniers du ski qui se sont donc arrêtés et sont maintenant en chômage partiel ?

Dans un premier temps, l'activité partiel a été déclenchée de façon massive et elle permet aussi de ne pas subir de plein fouet l'impact de cette crise sanitaire qui a des répercussions sur le plan économique. La première période pour les saisonniers c'est de continuer à être sur le contrat de l'employeur, ils seront payés normalement par leurs employeurs. A la fin du contrat de travail, il y aura le même calcul de droit de référence, il n’y a pas de modifications par rapport à ce qui se passait les années précédentes. 



Est-ce qu’ un saisonnier qui a terminé sa saison peut chercher un nouvel emploi ?

Oui bien sûr. D'une part il y a les dispositions spécifiques qui permettent aux travailleurs saisonniers. Même s'il est encore sous contrat avec son employeur, si celui-ci est d'accord, il peut aller travailler sur les secteurs essentiels. C'est une facilité qui a été offerte pour pouvoir répondre aux besoins des entreprises. Ensuite, on fera l’accompagnement. On est en capacité aujourd'hui de réaliser l'inscription des demandeurs d'emploi : on va remplacer l'entretien physique par un entretien en visio ou téléphonique.

On va travailler ensuite avec le demandeur d'emploi saisonnier : on va répertorier l'ensemble des compétences, les actualiser si il était déjà connu de nos services et on va travailler sur un transfert des compétences par rapport aux besoins des employeurs de notre territoire.

Ecouter l'interview complète en Podcast.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article