FIFMA 2020, Blandine Damieux-Verdeau 4/5

Télécharger le podcast

La présidente du Festival International de Montagne d'Autrans est notre invitée de la semaine.

Elle évoque le travail des bénévoles passionnés qui oeuvre chaque année pour accueillir les films, les professionnels et le public.

Même si cette année plutôt hybride pour le FIFMA nécessite une autre forme d'engagement, les bénévoles sont bien présents et motivés.

L'association vit à l'année grâce à ses 170 bénévoles et avec la refonte du festival à cause de la crise sanitaire, les bénévoles sont d'un grand soutien moral. Par ailleurs, tout le travail préparatoire du festival est mené avec et par les bénévoles de l'association, qui s'organisent en comisison.

Il existe donc la comission sélection qui visionnent tous les films reçus, celle qui débat autour des livres. La traduction des films documentaires étrangers qui nécessitent des sous-titres est également portée par les bénévoles. Par ailleurs, les affiches sont diffusées partout sur le territoire par les bénévoles.

Et ce qu'il faut ajouter, c'est que les bénévoles sont les meilleurs ambassadeurs du FIFMA pour faire parler de lui.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article