Guillaume Issautier entre dans la cour des grands

22 août 2017 - 777 vues
Télécharger le podcast

Guillaume Issautier, athlète en télémark, était présent lors de la fête de son village Saint-Dalmas le Selvage. Fort d'un titre de Champion du Monde l'hiver dernier chez les juniors, l'un des espoirs du télémark français fait un point sur ce qui l'attend la saison prochaine.

Après deux premières saisons intéressantes en ayant côtoyé les meilleurs, Guillaume Issautier a frappé fort cette année chez les juniors : un titre en discipline classique et une 3ème place sur le sprint. Après la révélation, vient la confirmation pour cette nouvelle saison. Le natif de Saint-Dalmas le Selvage devra franchir un cap supplémentaire puisqu'il passe définitivement chez les grands. "Ca ne change pas grand-chose. Pendant toute la saison de Coupe du Monde, on tourne avec les Seniors. On court avec eux toute la saison". Le jeune espoir du télémark français reste les pieds sur terre et n'oublie pas de rester sévère envers lui-même, à l'image de la motivation qu'il affiche. "J'espère avoir d'autres titres. Cette année, j'ai moins réussi ma coupe du monde que la saison d'avant. Aux mondiaux juniors j'ai fait de belles courses. Cela reste une bonne saison même s'il m'a manqué quelques points à réussir comme il faut".

Une préparation identique

Malgré des objectifs revus à la hausse, Guillaume Issautier ne change pas les bonnes habitudes pour sa préparation. "Niveau préparation physique, mentale, je n'ai pas changé grand chose par rapport à l'an passé. J'avais pris un préparateur à Nice. En début de saison, j'étais en forme, j'avais tout ce qu'il me fallait. Pour cette année, j'ai quasiment le même programme en évoluant un peu parce qu'en prenant de l'âge on continue à bosser pour exploiter un maximum son corps. On verra à la fin de cette saison si cela a été concluant ou non". 

Les supporters au rendez-vous

Seulement au début de sa carrière, le Stéphanois d'adoption peut déjà s'appuyer sur une base solide de supporter (tout un village derrière lui et près de 700 fans sur sa page Facebook) aussi bien pour l'encourager que pour lui apporter un plus, à l'image d'un Compex, un électrostimulateur permettant une meilleure récupération. "Je vais me servir de ce petit jouet très régulièrement (rires). Après chaque entraînement et compétition, ça va être utile. Le corps fatigue beaucoup, on peut chuter. Quand on est en course, on ne le sent pas vraiment mais on exploite trop notre corps. Ce compex va me permettre de récupérer un maximum entre chaque course".

Prochain rendez-vous pour l'espoir du télémark français les 1 et 2 septembre en coupe du monde en Autriche. 

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article