FOULEE BLANCHE - 41 années d'histoire et de passion partagées dans la pratique du ski nordique

27 janvier 2019 - 473 vues
Télécharger le podcast

La Foulée Blanche est la course populaire et incontournable de ski nordique dans le Vercors. La 41e édition s'est finie ce dimanche avec la Foulée dite historique. L'occasion de revenir sur l'histoire de cet événement sportif, son évolution et également son importance pour démocratiser le ski nordique auprès de plus en plus de skieurs adeptes de cette discipline. Tout de suite reportage.

La Foulée Blanche à Autrans se termine ce dimanche avec la Foulée historique. Un événement de ski nordique qui prend tout son sens durant les Jeux Olympiques de Grenoble de 1968. Frédérique Assaël, attachée presse de la Foulée Blanche nous rapelle l'importance de ce rassemblement sportif pour le Vercors. "Le ski nordique c'est la discipline hivernale qui a permis au Vercors de développer son attrait toursitique et cela depuis les JO d'hiver de Grenoble. Autrans était le site olympique pour toutes les activités nordiques donc ça a été vraiment à ce moment là le top départ du nordique dans le Vercors. Et effectivelement, la Foulée Blanche s'incrit dans cette histoire là."


Cela fait déjà 41 ans que la Foulée Blanche existe et a su innover pour satisfaire toutes les personnes adeptes de la pratique du ski nordique. "La Foulée a su évoluer avec son temps et a toujours été à l'écoute des attentes de ses skieurs pour permettre à tous les niveaux de pouvoir vraiment se faire plaisir sur cette compétition."

Cet événement sportif rassemble des skieurs de tous les niveaux dont certains champions olympiques comme Robin Duvillard, originaire du Vercors, qui avait remporté la Foulée Blanche l'an passé. "Le Vercors ce sont mes orgines, la Foulée Blanche ce sont mes premiers pas avec un dossart et mes plus lointains souvenirs de compétitions à skis c'est sur la Foulée Blanche. Donc ça a focément une valeur sentimentale pour moi c'était un grand moment de la gagner l'an passé".


Une opportunité pour le fondeur de haut niveau de transmettre ses techniques et sa passion avec les participants. "On a un rôle à jouer dans le développement du ski nordique qui passe par ces courses populaires. Les gens peuvent courir avec nous et nous cotoyer. C'est un formidable mélange. Ca a toujours été l'avenir de notre sport et d'autant plus aujourd'hui surtout quand je vois le nombre important de participants sur la ligne de départ ça fait plaisir à voir et on a envie d'être là pour eux car on partage la même passion. C'est super et bon pour la santé, on peut faire une bonne séance de skis et finir avec un bon gueuleton (rires). Je vous invite à faire du ski de fond!".
L'invitation est prise !

>> reportage dans son intégralité en podcast

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article