ELECTIONS LÉGISLATIVES : CHARLES-ANGE GINÉSY NE SE REPRÉSENTERA PAS

09 mai 2017

Député de la 2ème circonscription des Alpes-Maritimes depuis 2012, le maire de Péone-Valberg Charles-Ange Ginésy ne se représentera pas pour les prochaines élections législatives (11 et 18 juin). De quoi en faire le successeur naturel d'Eric Ciotti à la présidence du département ?

Il aura marqué de son empreinte son passage au Palais Bourbon. Charles-Ange Ginésy, député-maire de Péone-Valberg, a apporté un élan nouveau aux territoires de montagne en tant que député. Via un communiqué officiel, le président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne explique avoir défendu sans relâche et avec passions les « questions d’attractivités économiques, de modèle sociétal dans l’ère du numérique, de protection des espaces naturels ou encore de défense des grandes infrastructures de notre territoire comme les hôpitaux locaux ou la Maison d’Arrêt de Grasse... » lors de ses cinq ans de mandat comme député de la 2ème circonscription des Alpes-Maritimes.

Le président de la communauté des communes des Alpes d'Azur a été l'un des principaux acteurs de la dernière Loi Montagne votée en octobre 2016 à l'Assemblée. Cette dernière contient notamment des mesures pour préserver la vitalité touristique des stations, soutenir l'économie et l'emploi en territoires de montagne avec une meilleure couverture numérique et une meilleure offre de logement en station pour les saisonniers. C'est donc sur une note plus que positive que le premier Vice-Président du Département des Alpes-Maritimes se retire de la course aux législatives.

« Une loi incohérente qui interdit désormais l'exercice d'un mandat exécutif local et d'un mandat parlementaire »

Deux textes de loi, visant à interdire à un parlementaire d’exercer simultanément une fonction de chef ou d’adjoint d’un éxécutif local vont entrer partiellement en vigueur à partir de juillet 2017, ce qui oblige Charles-Ange Ginésy à faire un choix en vue des prochaines élections législatives, « un choix cornélien pour celui qui a eu à cœur depuis des années à l’Assemblée nationale de défendre les valeurs de notre territoire entre villes et ruralité ».

Le maire de Péone-Valberg a finalement choisi la proximité. « Après mûres réflexions, en remerciant tous mes soutiens et la population qui m’a toujours témoignée de son attachement, j’ai choisi mon engagement de toujours : celui de la proximité, celui du service de l’intérêt général au plus proche de mes concitoyens et de leur vie quotidienne. En conséquence je ne me représenterai donc pas lors des élections législatives du mois de Juin 2017 ».

Anne Satonnet nouvelle candidate

Pour le remplacer, le parti « Les Républicains » proposera sur ses listes Anne Sattonnet, 1ère adjointe au maire de Vence et Vice-présidente du Département. Elle sera associée à Jérôme Viaud, Maire de Grasse et Président de la Communauté d'Agglomération du Pays de Grasse et Vice-Président du Département. Une candidature appuyée par Charles-Ange Ginésy. « Dans l’esprit de la loi et en cohérence avec les aspirations des électeurs pour un renouvellement, j’apporte mon soutien total à un binôme de valeur et talentueux ».

Ciotti candidat aux législatives

Invité dans l'émission « Bourdin Direct » ce matin, le Président du Département des Alpes-Maritimes, Eric Ciotti, a annoncé son intention de se présenter aux prochaines élections législatives. Une nouvelle fois, la loi sur le cumul des mandats qui entrera en vigueur en juillet prochain lui interdit d'être à la fois député et Président du Département. 

Actuel 1er Vice-Président du Département des Alpes-Maritimes et non candidat aux prochaines élections législatives, le député-maire de Péone-Valberg Charles-Ange Ginésy semble le candidat naturel désigné à ce poste pour lui succéder.

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article